Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, tome 4 : Cauchemar à la scierie

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, tome 4 : Cauchemar à la scierie – Dans ce 4 tome, les Orphelins Baudelaire se retrouvent à la Falotte, un endroit aussi lugubre que les personnes y vivants.
Leur nouveau tuteur est d’autant plus odieux que le comte Olaf, une opthalmo manipule Klaus, et leurs conditions de vie est encore plus intolérables que le précédent tome.
On aimerait les arracher de ce terrible endroit et leur offrir une vie plus confortable.
Malgré l’horreur qu’ils vivent, deux personnages les prennent sous leurs ailes à leur façon, Charles et Phil, le premier trop peureux pour les sortir de cette situation, et le deuxième, trop décalé par rapport à la réalité.
M.Poe,au fur et à mesure des épisodes, devient petit à petit efficace en ce qui concerne de découvrir les identités qu’incarne l’infâme comte, et on ne peut que rire du déguisement que nous réserve cet odieux personnage dans ce 4 tome.
Le contexte de ce livre est certes très noir, mais l’originalité du style d’écriture ne peut que nous faire sourire.
Un vrai régal !

Cher lecteur,
J’espère pour toi que tu n’as pas choisi ce livre en te disant : ” ça a l’air drôle ; je vais me régaler ! ” Si tel est le cas, un conseil : remets-le en place, et vite. Car, de tous les épisodes désolants de la triste vie des orphelins Baudelaire, celui-ci pourrait bien pulvériser les records de tristesse et de désolation. Violette, Klaus et Prunille se retrouvent à La Falotte, où leur nouveau tuteur est le patron de la scierie Fleurbon-Laubaine, et derrière chaque bûche (ou presque) est embusquée une calamité. À titre d’exemple, dans ces pages, ils vont avoir affaire à une pinceuse géante, à d’abominables casseroles, à de la fumée de cigare qui parle, à un mystérieux cas d’hypnose, à des kilos de chewing-gums et à des bons de réduction. J’ai fait serment, pour ma part, de relater jusqu’au bout les misères endurées par ces trois enfants, mais ce serment n’engage que moi. De ton côté, cher lecteur, si tu préfères les histoires moins sombres, libre à toi de choisir quelque chose de plus réjouissant. Avec mes sentiments respectueux, Lemony Snicket

Quatrième de couverture

Cher lecteur, J’espère pour toi que tu n’as pas choisi ce livre en te disant : “Ça a l’air drôle; je vais me régaler !” Si tel est le cas, un conseil : remets-le en place, et vite. Car, de tous les épisodes désolants de la triste vie des orphelins Baudelaire, celui-ci pourrait bien pulvériser les records de tristesse et de désolation. Violette, Klaus et Prunille se retrouvent à la palette, où leur nouveau tuteur est le patron de la scierie Fleurbon-Laubaine, et derrière chaque bûche (ou presque) est embusquée une calamité. À titre d’exemple, dans ces pages, ils vont avoir affaire à une pinceuse géante, à d’abominables casseroles, à de la fumée de cigare qui parle, à un mystérieux cas d’hypnose, à des kilos de chewing-gums et à des bons de réduction. J’ai fait serment, pour ma part, de relater jusqu’au bout les misères endurées par ces trois enfants, mais ce serment n’engage que moi. De ton côté, cher lecteur, si tu préfères les histoires moins sombres, libre à toi de choisir quelque chose de plus réjouissant. Avec mes sentiments respectueux,Lemony Snicket

Détails sur le livre

  • Broché: 185 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 11 années
  • Editeur : Nathan Jeunesse (2 décembre 2002)
  • Collection : Orphelins Baudelaire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2092823574
  • ISBN-13: 978-2092823576

Quand on suit toute la série des désastreuses aventures des orphelins baudelaire, on ne peut s’empêcher de trouver ça génial!!!!!! Ecriture fluide, captivante, personnages malicieux et intelligent: un mélange très réussit, qui propulse ce bouquin au dessus d’Harry Potter dans les ventes américaines. Il faut savaoir que c’est une lecture pour les petits et les grands, qui ne lasse pas le moins du monde!!!!!!!!!!!
Ruez vous sur ce livre pour rencontrer les personnages attachants de Viollette(l’ainée bricoleuse), Klaus(le cadet intelligent) et Prunille baudelaire( le bébé qui mort aussi bien les doigts que les serpents avec ses dents résistantes!).
Goutez aux saveurs particulièrement marrantes que cette histoire apporte: un futur succès!

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, tome 4 : Cauchemar à la scierie | PDF TÉLÉCHARGER | 4.5
DMCA - Contact