Gâteaux et gourmandises sans sucre

Gâteaux et gourmandises sans sucreGâteaux et gourmandises sans sucre – Les Français sont de grands consommateurs de sucre. Face aux délicieuses pâtisseries dont nous avons le secret, il est en effet difficile de résister ! Pourtant, l’excès de sucre est à l’origine de nombreux problèmes de santé ; il apparaît donc nécessaire de manger plus équilibré et moins sucré.
Amateurs de notes sucrées, suivez le chef Philippe Conticini pour un voyage culinaire hors normes ! Éclairs et bûches au chocolat, tartes aux pommes, biscuits parsemés de raisins secs, d’amandes et de noisettes : rien ne laisse penser que les douceurs de Philippe Conticini ne contiennent aucun sucre… et pourtant ! Il n’y a aucun sucre ajouté dans ses recettes, pas d’édulcorant, ni même ces nouveaux sucres tendance : stevia, sirop d’agave… Réduction ou caramel de jus de fruit, tout le goût sucré viendra des fruits et seront naturels.
Un vrai défi que le chef pâtissier relève avec talent et avec l’aide d’Anne-Sophie Chambon. Découvrez 50 recettes plus gourmandes les unes que les autres et faciles à faire !
*
Quelques exemples de recettes :
• Crème renversée à l’ananas
• Crumble de blé noir aux poires
• Yaourt mousseux, melon, menthe et citron vert
• Gâteau au yaourt, parfum de réglisse
• Tajine de fruits
• Gâteau au chocolat
• Biscuit de cuillère, café et fleur d’oranger
• Capuccino à l’estragon, grenade et litchi

Extrait de l’introduction

DE MA PREMIÈRE CURE SANS SUCRE AU SANS SUCRE COMME MODE DE VIE

Tout a commencé comme un jeu. Moi qui adore le sucre depuis toujours, les gâteaux, le chocolat, je me suis demandé si j’étais capable de m’en passer un temps, un jour, une semaine, quinze jours, un mois… !
Un peu comme certains font une cure de raisins à l’automne, je me suis lancée dans une cure sans sucre ajouté. Cela signifie plus de gâteaux industriels ou de grands pâtissiers, plus de sucre blanc dans mon café, plus de sucre roux sur les fraises en été, plus de tiramisu, plus de chocolat, plus de sodas ni de crèmes glacées sur la plage… Triste, me direz-vous ?
Il faut dire que l’idée me turlupinait depuis déjà un petit moment.
Chaque fois que je consommais du sucre, je me sentais ensuite vite lourde, fatiguée, sans énergie. L’inverse de l’image véhiculée depuis des années dans la publicité.

LES BÉNÉFICES DE MON SEVRAGE

Au moment où j’ai pris la décision d’arrêter les sucres ajoutés, j’étais quand même loin d’imaginer l’importance de ce changement dans ma vie.
La première semaine a été la plus difficile. Il a fallu renoncer à des habitudes devenues des automatismes : sucrer le café, mettre de la confiture sur les tartines, prendre un dessert en fin de repas, un carré de chocolat par-ci par-là… Et il a fallu se mettre à la cuisine !
En arrêtant le sucre, j’ai immédiatement retrouvé de l’énergie. J’étais moins fatiguée, moins stressée, je me sentais plus légère, plus dynamique.
Fini, l’impression de se traîner, j’étais redevenue joyeuse, j’avais envie d’être toujours en mouvement. J’ai lâché la voiture pour me remettre à marcher. Je me sentais tout simplement en vie ! Moi qui pensais arrêter le sucre pour quelques semaines, je me suis dit : «Pourquoi reprendre le sucre alors que je me sens tellement mieux sans ?»
Au moment où j’écris ces lignes, cela fait six mois que je vis sans aucun sucre ajouté. Moi qui craignais d’avoir une vie morne et sans saveur. Eh bien, figurez-vous que c’est exactement le contraire qui est arrivé. Aujourd’hui, je trouve que ma vie est devenue plus riche et plus variée. J’ai retrouvé les goûts et les odeurs, mais aussi des sensations oubliées comme la faim et la soif. Très vite, je me suis cependant trouvée face à un dilemme. Je voulais arrêter le sucre mais il était hors de question de renoncer à la gourmandise. De toute façon, si on peut changer ses habitudes alimentaires à force de volonté, on ne peut pas effacer un trait de personnalité aussi ancré que la gourmandise !
Alors, j’ai goûté tous les biscuits sans sucres ajoutés des magasins biologiques. Mais il faut bien reconnaître qu’ils sont insipides et sans saveurs. Sans sucre, c’est fade et le gras ressort d’autant plus. Je suis restée sur ma faim.
Je me suis ensuite livrée à une série d’essais. Toute seule, dans ma cuisine, j’ai entrepris de supprimer le sucre des recettes traditionnelles. Mais par quoi le remplacer ? Je m’étais interdit tous les sucres, tous les sirops, d’agave ou d’érable, même le miel. Pas question non plus d’utiliser les édulcorants dont je me méfiais.
Évidemment, sans sucre, mes gâteaux étaient vraiment trop fades… La gourmandise n’était pas au rendez-vous, c’est le moins que l’on puisse dire. Une chose est sûre, en matière de gâteaux, je suis plus douée pour les déguster que pour les préparer !

  • Relié: 160 pages
  • Editeur : First (4 juin 2015)
  • Langue : Français

Télécharger Gâteaux et gourmandises sans sucre pdf

Gâteaux et gourmandises sans sucre | PDF TÉLÉCHARGER | 4.5
DMCA - Contact