Dragon Ball, tome 1 : Sangoku

Dragon Ball, tome 1 : SangokuDragon Ball, tome 1 : Sangoku -Dragon ball – Volume 1 Les dragon balls sont des boules de cristal magiques. Celui qui les réunit invoque un dragon qui réalisera ses voeux. Sangoku, Dendé, Végéta et tous les protagonistes de cette grande saga tentent de trouver les sept dragon balls qui, une fois le voeu exaucé, s’éparpilleront à nouveau dans l’univers.Devenue un véritable phénomène de mode dès sa parution, cette série connaît un succès mondial auprès de toute une génération.

Revue de presse

Y a t-il encore des gens qui ne connaissent pas l’histoire? Je ne pense pas mais voilà un bref résumé…Dragon Ball c’est l’histoire d’un étrange petit garçon doté d’une queue de singe, Son Goku (prononcer gokou), d’une douzaine d’année, qui vit seul dans ses montagnes après la mort de son grand père. Un jour sa vie paisible va être chamboulée par la venue de Bulma une jeune fille très énergique (énervée/énervante) qui recherche les légendaires “boules de cristal”, au nombre de sept, celui qui les réunit pourra invoquer le dragon Shenron qui réalisera n’importe quel vœu! Il se trouve que le seul héritage du grand-père de Son Goku est justement la boule à quatre étoiles! Une fois la curiosité de sa première rencontre avec une fille (être étrange qui n’a pas de kiki) Son Goku partira avec Bulma à la recherche des autres boules de cristal…

Dragon Ball n’est rien de moins que le père des shonens ; tous les poncifs du genre, on les doit à Mr Toriyama et son titre devenu culte sur toute la planète ! Il a posé les bases du shonen tel qu’on le connaît aujourd’hui, et depuis, peu on réussit à jouer avec ses codes de façon originale ! Si les stéréotypes des personnages complémentaires on les doit davantage à Saint Seiya et Yuyu Hakusho, tous le reste, de la quête initiatique avec recherche d’artefact, l’évolution des personnages, rencontres d’adversaires de plus en plus puissant dont les premiers deviendront des alliés… et surtout les tournois ! Sans oublier les transformations, les résurrection de personnages, les entraînements nombreux et l’augmentation de la puissance des héros de façon surréaliste… Souvent imité, voir plagié, rarement égalé, encore plus rarement dépassé, tous les shonens doivent ce qu’ils sont à Dragon Ball, et tous les auteurs de shonen se doivent d’être redevable à Toriyama !

Si au départ Dragon Ball est un titre d’aventure avec quelques combats et beaucoup d’humour, il va très vite évolué, mais ce qui fait sa force c’est que ces évolutions vont être nombreuses ! Mais ce tome 1 reste très centré sur l’aventure et l’humour y est omniprésent .

Ce titre se démarque par son originalité…oui, j’ai bien dit originalité ! Car si maintenant on a l’impression d’avoir vu ça 100 fois, à l’époque ce n’était pas le cas. Toriyama a su adapter un conte Chinois et en faire une œuvre drôle, bourrée de bonnes choses. Ce qui marque c’est que le personnage de Goku va évoluer d’une façon incroyable, et ce qui fait la force du titre c’est qu’il évolue en même temps que le lecteur. On découvre Goku enfant, naïf, et ne connaissant rien au monde, puis il devient adolescent, se fait des amis qui le suivront pendant des années, il rencontre la femme de sa vie, devient adulte et surtout devient père… on retrouve le jeune Goku dans son fils Son Gohan… et on repart pour un cycle, désormais Goku est un guide pleins d’expérience, qui connaît le monde, c’est alors son fils qui va grandir et découvrir le monde, lui aussi on le verra évoluer, on suivra son adolescence, et lui aussi plus tard deviendra père… on retrouve l’évolution généalogique qui est certes beaucoup plus poussé dans Jojo, mais Araki, lui même va reconnaître l’influence de Dragon Ball dans son travail…
Car c’est un fait, nombreux sont les auteurs qui reconnaissent s’inspirer de Dragon Ball et aucun n’oserait avouer ne pas aimer ce titre, se serait cracher dans la soupe !
Si le titre est redondant par la suite, il faut reconnaître tout le travail de l’auteur tout de même. Chaque arc à ses défauts mais aussi de grandes qualités…
Dragon Ball est un titre auquel on ne peut qu’accrocher, et qui obligatoirement va nous faire éprouver de nombreuses émotions… car c’est là l’essentiel d’un manga, ce qu’on ressent dans la lecture, quel intérêt de lire un titre si on n’y prend pas de plaisir ?

  • Poche: 187 pages
  • Editeur : Glénat (17 mai 1993)
  • Collection : Dragon Ball
  • Langue : Français

Télécharger Dragon Ball, tome 1 : Sangoku pdf

Dragon Ball, tome 1 : Sangoku | PDF TÉLÉCHARGER | 4.5
DMCA - Contact