Marion, 13 ans pour toujours

Marion, 13 ans pour toujours – Un livre touchant…Des souvenirs douloureux qui refont surface. Et toujours la même question qui me hante: pourquoi personne ne fait rien contre le calvaire que vivent ces jeunes? Comme le dit si bien la maman de Marion, “très vite un effet de meute se met en place”, bouffer ou être bouffé il faut choisir rapidement son camps. J’ai 29 ans, il y a 15 ans les élèves de ma classe m’on aussi prise pour un bouc émissaire pour les mêmes raisons que cette jolie Marion: des passions différentes que les habits de marque et les dernières technologies, pas de cigarettes, attentive en cours et puis…cette affreuse partie d’humiliation dans les vestiaires par rapport à mon physique, ce qui m’avait valu les mêmes insultes que Marion. Je n’ai rien dit à mes parents, mon comportement n’avait pas changé à la maison, personne au collège ne bougeait, les profs voyaient mais ne disaient rien parce que forcément: “ça va se tasser”. Si les victimes ne disent rien, c’est parce qu’elles ont honte, elles ne veulent pas décevoir leur parents, parce que le profil fait par leurs bourreaux est totalement incohérent avec leur personnalité profonde. Les victimes ne veulent pas “déranger”.
Ce livre m’a profondément marquée, il m’a fait me remettre en question et m’a fait remonter de terribles souvenirs, que j’avais mis des années à volontairement enfouir dans un coin de ma tête et que je croyais inaccessible aujourd’hui…et pourtant…En résumé, je remercie cette maman courage d’avoir osé se lever contre cette justice à deux vitesse et cette chape de silence qui entour le harcèlement scolaire!

Revue de presse

MARION, 13 ANS POUR TOUJOURS

“« Ma fille y a laissé sa vie, il faut en sauver d’autres ». Deux ans après le drame, Nora Fraisse part en guerre”
Mariana Grépinet, Paris Match
Lire l’article

“Une mère brisée par la douleur mais résolue à se battre en parlant de ce fléau”
Véronique Maribon-Ferret, Aujourd’hui en France

“Nora Fraisse s’adresse à sa fille. Elle décortique toutes les étapes et le mécanisme de ces déchaînements de violence qui ont broyé sa fille.”
Nadjet Cherigui, VSD

“Nora publie Marion, 13 ans pour toujours, pour témoigner des souffrances que sa fille a endurées”
L’Alsace

Présentation de l’éditeur

EN FRANCE, 1 ÉLÈVE SUR 10 EST VICTIME DE HARCÈLEMENT À L’ÉCOLE.

« Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre.

Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces.

J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous.

J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort. Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied. Pour que les administrations scolaires s’évertuent à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance.

J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire.

J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie.

Détails sur le Marion, 13 ans pour toujours livre

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (21 janvier 2015)
  • Collection : Documents, Actualités, Société
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702156363
  • ISBN-13: 978-2702156360

excellent livre sur un sujet qui est un véritable probleme de société . probleme profond et inhérent à l’être humain . le harcelement , ce n’est nouveau dans les écoles, mais cela devient visible , se plébiscite , les moeurs évoluent … mais a-t’on des solutions fiables pour éviter le pire ?
alors même que le drame fut consommé , et la mort de marion survenue , la mère disait encore ce soir à la télévision , le peu d’aide et d’écoute qu’elle a reçu , et notamment venant du personnel des établissements scolaires … ce qui est parfaitement scandaleux et inacceptable . mais ô combien prévisible … cette mère endeuillée allait péniblement découvrir que le personnel n’était pas disposé à changer quoi que ce soit dans le fonctionnement des établissements , cela remettrait trop de choses en question , cela les impliquerait davantage , cela demanderait un effort d’affirmation d’humanité notamment , dont peu semblent finalement capables .
elle a voulu ouvrir des portes , on les lui a claquées au nez . agir en prévenant … ça ne fait pas l’affaire des acteurs de terrain visiblement .

Marion, 13 ans pour toujours | PDF TÉLÉCHARGER | 4.5
DMCA - Contact